Festival de la Camargue

Actualités

LES RENDEZ-VOUS D'AUTOMNE DU FESTIVAL DE LA CAMARGUE

L'association du Festival de la Camargue entretient un rapport étroit avec la nature et la saisonnalité. Co-organisés avec le Parc Ornithologique de Pont de Gau, ces Rendez-vous d'Automne exclusivement axés autour de la photo de nature et d'environnement, sont l’occasion de proposer un deuxième temps fort après celui du mois de mai, et ce, à l’automne où les couleurs sont douces et la saison propice aux sorties. 

Des rendez-vous photographiques pour célébrer la nature et la biodiversité en image. Une parenthèse pour s'immerger, se ressourcer et découvrir à cette occasion le travail photographique d'artistes et le regard qu'ils portent sur notre environnement. Plusieurs lieux "partenaires" sont identifiés en Camargue pour accueillir les photographes et exposer leurs travaux "hors les murs".

 3 lieux et 3 partenaires se sont associés pour mettre à l’honneur 4 photographes ! 

Les photographes David Tatin, Franck Follet, Hervé Chatel et Jérémy Chanchou nous présentent, chacun avec sa sensibilité, des clichés fortement influencés par les paysages et par la vie sauvage des grands espaces naturels.

La ville de Port Saint Louis du Rhône, le Domaine de Méjanes et le Parc Ornithologique de Pont de Gau vous donnent rendez-vous pour découvrir les expositions.

Les expositions présentées lors du week-end des Rendez-vous d’automne resteront accessibles jusqu’au 15 janvier 2024.

DAVID TATIN - ISLANDE, L'ILE MONDE

Exposition grand format en extérieur à découvrir aux Jardins de la Tour à Port Saint Louis du Rhône jusqu'au 15 janvier 2024.  Accès libre. 

David Tatin
David Tatin

David Tatin est touché dès l’adolescence par la nature et par la photographie. Il s’oriente d’abord vers des études de biologie et travaille pendant 17 ans dans la conservation de la nature. Depuis le laboratoire noir-et-blanc de la cité universitaire jusqu’au numérique, il pratique sans interruption la photographie. Il se forme au cours de différents stages et workshops ainsi qu’à l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles.

En 2013, il décide de se consacrer pleinement à la photographie. Il crée l’association Orbisterre, avec laquelle il  réalise des reportages photo et vidéo principalement pour des parcs naturels, et développe son travail d’auteur. Dans la nature sauvage comme dans les sites qui ne semblent qu’urbains, ses photographies questionnent notre rapport au vivant, au territoire, et aux traces laissées par l’Homme. De ses années de travail dans la conservation de la nature, il garde une préoccupation pour le lien qui unit homme et nature.

Ses séries personnelles font l’objet d’expositions (Off des Rencontres d'Arles, Fotofever Paris, galerie L’ANGLE, festival de Montier-en-Der,...) et de publications (Nat'images, Réponses Photo, Chasseur d’images, La Salamandre,...). Plusieurs ouvrages présentent son travail photographique.


Islande 

Qu’est-ce qui pousse au voyage ?

"Sans doute des envies de dépaysement, de découvertes, de rencontres. J’ai appris à savourer chaque rencontre avec ce que l’on appelle aujourd’hui le vivant et que j’avais d’abord nommé la nature, ou le sauvage. L’envie de voir, puis de photographier, m’ont poussé dehors, encore et encore. Jusqu’à avoir l’impression, parfois, de faire connaissance avec un renard, ou qu’une certaine complicité s’établit avec un arbre.

J’ai la conviction que quelque chose de commun relie toute cette vie, et la terre qui la porte. Qu’en regardant au-delà de l’espèce, de sa dénomination, de sa description, on peut apercevoir ce qui fait le fondement du vivant.

Depuis longtemps, un endroit faisait écho à ce mot d’origines. Une île-monde, où la terre est encore en formation. Où la vie n’est pas exubérante, mais poussée dans ses retranchements, hyper-adaptée. Où ce quelque chose de brut qui semble tout relier offre un accès nouveau à ce qui se cache sous un beau décor ou une élégante silhouette animale".

Ces photographies sont issues d’un voyage d’un mois en Islande.

franck follet - zénitude crépusculaire

Exposition grand format en extérieur à découvrir au Parc Ornithologique de Pont de Gau - Saintes-Maries-de-la-Mer jusqu'au 15 janvier 2024 - Horaires d'ouverture : de 10h à 17h

Franck follet portrait
Frank Follet

Né en 1964 dans la Somme, Franck Follet découvre la photographie à 18 ans. L'achat d'un Leica est l'élément déclencheur de sa passion et, très vite, il développe ses premiers films en noir et blanc.

Le passe-temps occupe bientôt tout l'espace libre. En 1992 il gagne un premier prix de photographie dans un magazine national. Cette première reconnaissance sera bientôt suivie par de nombreux autres prix.

Encouragé par ses amis, il décide en 1996 de vivre de son art en travaillant comme photographe professionnel et en poursuivant son oeuvre personnelle. Son travail est constitué de plusieurs séries thématiques : Paysage, architecture, nature-morte, graphisme, nu, éléments naturels, etc ... Utilisant aussi bien l’argentique que le numérique, Franck gère entièrement sa production d’images, de la prise de vue au tirage.  

 

Zénitude crépusculaire

Dans ce cadre enchanteur du Parc Ornithologique du Pont de Gau, Franck Follet vous invite à plonger dans un univers poétique, où l’inspiration "zen japonaise" se mêle élégamment à la beauté des flamants roses évoluant dans leur milieu naturel, en fin de journée. Entre contrastes et silhouettes monochromes, entre reflets et lignes graphiques, Franck sublime cette terre de sable et de ciel, d’eau et de sel. La Camargue qu’il aime. Pure et sauvage. Mystérieuse et envoutante.

Ces images nous rappellent la beauté et la fragilité de notre monde, nous invitant à nous reconnecter avec la nature et à trouver la sérénité dans chaque instant." 

HERVÉ CHATEL ET JÉRÉMY CHANCHOU - LA CAMARGUE, UNE TERRE DE PASSIONS

Exposition grand format en extérieur à découvrir au Domaine de Méjanes - Arles jusqu'au 15 janvier 2024. Accès libre

La Camargue, une terre de passions

La Camargue, terre de traditions à la culture forte, se distingue par ses paysages typiques et par les Hommes qu’elle accueille. A la fois sauvage et mystérieuse. Traditionnelle et majestueuse. De leur pelage gris clair au noir profond, les troupeaux de chevaux et de taureaux font incontestablement partie de l’incroyable diversité des paysages qui font aujourd’hui sa renommée. Une symbolique unique que de nombreux gardians s’attèlent à faire perdurer. Un métier de passion qui se transmet de génération en génération et qu’ils ne changeraient pour rien au monde.

Jérémy CHANCHOU portrait

Jech-photographie, Jeremy Chanchou

Avignonnais d'origine et Camarguais d'adoption depuis une vingtaine d'années, Jech exerce depuis 20 ans comme soignant aux urgences du Centre Hospitalier d'Arles. Nombreux de ses clichés ont parcouru les réseaux sociaux et de médias nationaux. 

Voulant se perfectionner, il devient l’élève de Raymond Martinez, photographe bien connu en Camargue. Plusieurs expositions suivront dans des villes de la région. 

En 2022, il gagne un concours photo organisé par Saint Rémy de Provence. Imprégné de la culture Camarguaise et inspiré par des photographes d’hier comme d’aujourd’hui, Jech poursuit un travail documentaire et artistique sur cette majestueuse région.

Jérémy CHANCHOU
Jeremy Chanchou
Hervé Chatel

Hervé Chatel

Photographe de l’humain, venu de la street photographie au photojournalisme en 2016, il traite principalement des sujets d’actualité sur le territoire français. 

Il a remporté le Grand Prix Paris Match étudiant en 2017avec un reportage sur les auxiliaires de vie dans leur quotidien. Il a également suivi le travail des Gardians en Camargue dans une volonté de témoigner d’un monde se situant à un point de bascule. 

Membre du Studio Hans Lucas depuis 2017, ses images et reportages ont été publiées dans plusieurs titres de la presse nationale (La Croix, Libération, Le Figaro, Les Inrockuptibles, Le Pèlerin, Femme Actuelle Sénior, Actus Soins…)
 

Hervé Chatel
Hervé Chatel
Hervé Chatel

Merci à nos partenaires

bandeau partenaires rdv automne

Programme 2024 PDF

Téléchargez au format PDF
Nous suivre sur